Transport maritime ou aérien, que choisir ?

Avion

Que ce soit dans un cadre commercial ou pour un déménagement personnel, le transport de marchandises est une activité qui ne cesse de se développer, surtout avec l’essor de la mondialisation. Il est alors crucial de faire le bon choix en ce qui concerne le mode de transit, selon le volume des produits à acheminer, le budget, et les délais prévus.

Les marchandises peuvent transiter par voie terrestre, ferroviaire, maritime ou aérienne. Chaque mode de transport possède ses avantages et ses inconvénients. Le choix du moyen de transport a un impact sur le budget à allouer, puisque les tarifs sont très différents d’un mode à l’autre.

Pour affréter des marchandises de gros volume ou des conteneurs, les moyens de transport les plus utilisés sont l’avion et le bateau. Cet article présente un comparatif entre le transit maritime et aérien.

Transport maritime ou aérien, comment faire son choix ?

Il est évident que le transport aérien offre l’avantage de la rapidité, avec en contrepartie des tarifs beaucoup plus importants que le bateau. Le transport maritime reste le moyen le plus économique et le plus adapté aux volumes importants de marchandises qui doivent transiter sur de longues distances.

Les entreprises ou particuliers doivent donc choisir le mode de transport de leurs marchandises en fonction du coût, de la sécurité et du délai.

D’autres éléments sont généralement pris en compte comme la nature des produits à transporter et la distance à parcourir jusqu’au pays de destination.

Le transit aérien

Avec la mondialisation, l’utilisation du transit aérien ne cesse de se développer et d’augmenter, notamment pour les envois internationaux.

L’affrètement de marchandises par voie aérienne présente des coûts élevés, et ne convient pas à tous les types de produits, comme les marchandises dangereuses ou les biens qui nécessitent certaines conditions de transport spécifiques.

Le transit aérien est le plus rapide et le plus onéreux. Il est parfaitement adapté pour les délais urgents qui traversent de très longues distances, ainsi que pour les contraintes des marchandises périssables ou les produits légers. L’acheminement par avion est une activité régie par des conventions internationales et des accords de l’association du transport aérien international (IATA).

Bien qu’il soit plus onéreux, le fret aérien est généralement choisi pour les expéditions de produits à durée de vie limitée, de denrées périssables, de marchandises fragiles, de matériel médical, ou d’articles à valeur économique élevée.

Le fret aérien présente de nombreux avantages, car il est rapide, fiable, régulier et il offre une très bonne couverture à l’international. Il s’agit en effet du mode de transport le plus rapide, offrant un respect des délais et une fréquence importante de vols, ce qui permet d’optimiser la chaîne de valeur.

En transit aérien, les marchandises sont transportées par trois types d’avions :

  • Des avions-cargos, exclusivement réservés au transport de marchandises,

  • Des avions passagers ou avions de ligne, qui sont aménagés à l’occasion d’une circonstance particulière pour le transport de fret,

  • Des combi-avions, qui sont à la fois utilisés pour le transport des personnes et des marchandises. Ils comprennent des équipements spéciaux comme des sièges amovibles, une porte cargo ou une cabine séparée.

En transport aérien, les intervenants sont le transporteur, la compagnie aérienne, l’agent de fret, l’expéditeur et le commissionnaire. Ce dernier est chargé de l’organisation de l’expédition, ainsi des formalités liées au transport et à la douane. Le transporteur est responsable de la marchandise depuis sa prise en charge jusqu’à ce que le commissionnaire la récupère.

La tarification du fret aérien est calculée par tranche de poids, et elle est basée sur un rapport entre le volume et le poids. Les prix sont généralement dégressifs, et ils varient d’un pays à l’autre

Bateau

Le transit maritime

Le transit par mer occupe une place de choix dans les activités commerciales d’export et chez les particuliers, dans le cadre d’un déménagement à l’international.

Ce mode de transport permet d’acheminer de gros volumes de marchandises et des charges lourdes, sur de très longues distances. Il s’agit d’une solution plus lente que l’avion mais beaucoup moins coûteuse. Le transport maritime est parfaitement adapté aux produits en vrac, aux matières premières, ainsi qu’aux marchandises conditionnées en conteneurs.

La tarification pour un transit par bateau se base sur le poids et le volume pour les produits en vrac, ou facturée à la pièce en ce qui concerne les conteneurs. Les marchandises étant souvent exposées à des conditions climatiques plus ou moins dures, il faut compter certains frais indirects liés aux emballages spécifiques et aux primes d’assurance.

Le transit maritime présente de nombreux avantages en rapport avec les coûts d’expédition compétitifs, la sécurité des produits, la capacité d’acheminer de gros volumes, la fiabilité et l’adaptabilité à tous les types de marchandises.

Les moyens d’emballage spécifiques aux bateaux comme les caisses, les cartons, les palettes ou les conteneurs garantissent en effet un transport hermétique et solide, même des produits les plus sensibles. De plus, les conteneurs peuvent recevoir tous les types de produits en toute sécurité.

Le dernier atout, et pas des moindres, du transport maritime est lié au respect de l’environnement, puisque ce mode d’acheminement émet jusqu’à 13 fois moins de CO2 que le transport aérien.

Les principaux acteurs qui interviennent dans le cadre d’un fret maritime, sont le transporteur, le commissionnaire et l’expéditeur. Le transporteur représente l’armateur ou la compagnie maritime, et le commissionnaire prend en charge l’organisation du transport, ainsi que les formalités douanières d’export. Le commissionnaire est le vis-à-vis direct de l’expéditeur, qui lui confie ses marchandises pour être expédiées.

Si le volume de marchandises à livrer est suffisant, alors le client peut réserver un conteneur complet dans lequel il place la totalité de son envoi, et qui sera scellé pour être expédié directement. A l’inverse, pour des petites quantités de produits, les marchandises sont d’abord livrées à un centre de groupage, qui se charge de les de les placer avec d’autres dans un même conteneur à destination du même port.

Par ailleurs, il existe des navires spécialisés dans certains types de produits, comme les pétroliers ou les céréaliers.

0 replies on “Transport maritime ou aérien, que choisir ?”